La présentation de lecture

présentation de lecture

 

Faire lire les élèves ? Comment ? Quand ? Que leur faire lire ? La même chose à tous ? Les faire choisir leurs lectures ? Lire silencieusement ? A haute voix ? Qu’est-ce qui va les intéresser, les faire progresser ?

Définition de la présentation de lecture

En élémentaire, chaque enfant présente, à l’ensemble de la classe, une phrase, un texte plus ou moins long et difficile, un livre selon son niveau en lecture.

En maternelle, chaque enfant présente un livre. En GS, il peut présenter des phrases quand il commence à apprendre à lire.

Une règle : l’enfant doit avoir préparé sa présentation, à la maison et/ou en classe. Un moment “préparation de la présentation de lecture” est à l’emploi du temps : 20 minutes environ où je suis disponible pour aider. Ceux qui ont fini leur préparation peuvent lire ce qu’ils veulent, livre, revue, BD, … qu’ils ont dans leur bureau ou qu’ils vont chercher à la bibliothèque de classe. Préparer signifie : avoir lu le texte une ou plusieurs fois, l’avoir compris, avoir chercher la définition de mots inconnus (en demandant à un adulte, en regardant dans le dictionnaire pour ceux qui savent s’en servir)

Un exemple en maternelle

De la même manière, j’ai pratiqué la présentation de lecture en élémentaire, du CP au CM2. Peu de différences dans la manière de faire. Voir la fiche guide sous ce texte.

Classe de 34 élèves, PS, MS et GS.

Un lundi d’avril, 16h, Amaryllis, 5 ans et 7 mois, en grande section, jaune en comportement, préside. J’assure le secrétariat.

Amaryllis : « La présentation de lecture commence. Aujourd’hui, c’est l’équipe (équipe hétérogène de 6 élèves) de Cécilia qui présente. Cécilia (5 ans, jaune en comportement, blanc en lecture) a la parole.

– C’est le livre de Pousse, poussette. C’est un bébé qui est dans sa poussette avec son biberon. Des animaux viennent le voir.

– Qui a des questions ?

– (Laurie) Qu’est-ce qu’ils font les animaux ?

– Ils vont dans la poussette et le bébé les pousse.

– Qui a des questions ?

– (Jules) Qu’est-ce qu’il y a comme animaux ?

– Un papillon, un ours, une grenouille un renard et d’autres.

– Qui a une question ?

– (Tim) Quelle est la page que tu préfères ?

– Celle-là (elle la montre). C’est à la fin, le bébé pleure, tous les animaux le poussent.

– Qui a une question ?

– (Julie) Est-ce que tu sais lire des mots ?

– Oui. “Bébé”, “maman”, “peur” comme dans le texte de Justine.

– Qui a une question ?

– (Violette) Qui te l’a lu ?

– La maîtresse. (2 fois par semaine, il y a un moment lecture où je lis, à la demande, des livres que les enfants apportent ou ceux que j’ai empruntés à la médiathèque).

– On note Cécilia. Qui pense plus (+), que Cécilia a bien présenté ? … Tout le monde. La maîtresse ?

– Je pense +.

– On passe. La parole à Thibaud (2 ans et demi, gris en comportement, gris en lecture).

Il arrive avec un livre en plastique qu’il brandit sans rien dire. La présidente prend la parole et le livre pour l’aider.

– C’est un camion ? (Elle montre l’image au petit qui hoche la tête) C’est un cheval ? C’est une souris ? c’est une maison ? Qui a une question ? Jennifer.

– C’est un livre de chez toi ? (Le petit reste muet, la présidente s’adresse à lui).

– C’est un livre de chez toi ? (Il hoche la tête) Oui, c’est un livre de chez lui. Qui a une question ? John.

– Quelle est l’image que tu préfères ? (Le petit est muet, la présidente vole à nouveau à son secours)

– Est-ce que c’est le camion que tu préfères ? (Il hoche la tête.) C’est le camion qu’il préfère. On note Thibaud. Qui pense +, que Thibaud a bien présenté ? ( La moitié des enfants lèvent la main). Qui pense plus moins (+-), que Thibaud aurait pu mieux présenter ? (Des mains se lèvent, la présidente interroge) .

– (Luc) Il n’a pas parlé. Il sait dire maison.

– (Jeanne) Oui mais il est petit et il a apporté un livre.

– La classe pense plus, la maîtresse ?

– Je suis d’accord avec Jeanne. C’est la première fois qu’il apporte un livre. Je suis aussi d’accord avec Luc, il sait dire maison. Je pense néanmoins plus.

– On passe. La parole est à Justine.

– C’est un livre de Mickey. Il fait un pique-nique avec Minnie.

– Qui a une question ?

– (Noella) Qu’est-ce qu’il mange ?

– Des chips et des Mac Donald.

– (moi) Des hamburgers comme tu manges à Mac Donald ?

– Oui et j’ai eu un jouet à MacDo.

– Qui a une question ?

– (Luc) Quel jeu t’as eu ?

– Un nounours. T’appuie dessus, ça fait du bruit.

– (Amaryllis, en tant que présidente) Qui a une autre question ?

– (Jennifer) Quelle est l’image que tu préfères ?

– Celle-là (elle la montre) quand ils plongent dans la mare et que Mickey éclabousse Minnie.

– (Valériane) Moi, mon frère, il m’a éclaboussée à la piscine.

– Qui a une question ?

– (John) Qui t’a lu le livre ?

– Ma mère.

– (John) Et pas ton père ?

– Non, il était au boulot.

– On note Justine. Qui pense +, elle a bien présenté ? (Tous les doigts se lèvent). La maîtresse ?

– +.

– On passe. La parole à Héléna (grande en lecture). Elle nous présente :

– “Délivrez-moi ! Ah merci, c’est gentil !” …

– Héléna “lit” le livre en entier (6 pages).

– Qui a des questions ?

– (Maria) Tu le connais par cœur.

– Oui !

– Qui a une autre question ?

– (Johan) C’est normal, la maîtresse nous l’avait lu.

– Qui a une autre question ?

– (Alexandre) Quelle image est-ce que tu aimes ?

– A la fin quand le crocodile est dans la cage.

– (Moi) Tu connais le livre par cœur mais quel mots sais-tu reconnaître ?

– “Gentil”, “croco”, “bois”, “il”, “au secours”, “miam miam”, “viens”, “au revoir”.

– Qui a une autre question ?

– (Anna) Il est marrant comme livre.

– On note Héléna. Qui pense + ? Tout le monde. La maîtresse ?

– +.

– On passe. La parole à John.

– C’est des requins. Ils ont des dents. Ils mangent les hommes. Il y a le requin marteau, le requin renard, le petit requin et le gros requin.

– Qui a une question ?

– (Omar) Comment il s’appelle le petit requin ?

– Sais pas.

– Qui a une autre question ?

– (Fatima) C’est à toi le livre ?

– Non. A mon frère et faut que je le ramène ce soir à la maison.

– Qui a une autre question ?

– (Ali) Et le gros, il s’appelle comment ?

– Sais pas.

– Qui a une autre question ?

– (Rachid) C’est le requin baleine, le gros.

– Qui a une autre question ? La maîtresse.

– (Moi) Je crois que tous les requins ne sont pas agressifs. Tous ne mangent pas les hommes. John, je pourrai éventuellement lire ton livre à la classe si ton frère veut bien nous le prêter à nouveau

– (La présidente) Il voudra ?

– Sais pas.

– (La présidente) Ben, tu lui demanderas ?

– Oui.

– On note John. Qui pense + ? (la majorité des enfants pensent +). Qui pense +-? Guy, pourquoi ?

– Il savait pas comment s’appelait le petit requin et le gros.

– La maîtresse ?

– + parce que ce n’est pas souvent que quelqu’un présente un documentaire. Ce n’est pas facile à présenter.

– On passe. La parole à Guy.

– Le titre , c’est Socrate. C’est le chien. Il est abandonné par ses parents. Il dort dans un carton. Il mange dans des poubelles. Un jour, il trouve des lunettes et les gens l’aiment bien. Il ne veut pas rendre les lunettes au monsieur. A la fin, il les donne et ils deviennent copains.

– (La présidente) Qui a des questions ou quelque chose à dire ?

– (Gaston, un petit) Quelle image t’as préférée ?

– Celle-là, les fleurs.

– (Rachid) Pourquoi ?

– Parce que …

– (Eléna) Pourquoi ses parents l’ont abandonné ?

– Parce qu’ils pouvaient pas s’occuper de lui.

– (Nadine) Le monsieur devient son père ?

– Non … C’est un copain. Son père est parti.

– (Moi) Qu’est ce qui t’a plu dans cette histoire ?

– C’est qu’à la fin Socrate est avec un copain.

– (Moi) Oui, c’est important les copains. Dans ce livre, on peut dire que le monsieur devient plus qu’un copain. J’ai l’impression que le monsieur et Socrate vivent ensemble à la fin. Le monsieur l’emmène chez lui. C’est un peu comme une nouvelle famille pour Socrate.

– Oui.

– (La présidente) On note Guy. Qui pense + ? Tout le monde. La maîtresse ?

– +.

– On passe. La parole à la maîtresse.

Je présente à chaque fois un livre, histoire de montrer “l’exemple”. Les enfants apprennent de cette manière à présenter.

La présentation de lecture dure environ 20 minutes. La classe compte sept équipes. Chaque soir, une équipe présente. Nous avons fait un tableau pour que les enfants se repèrent : La question « Quand est-ce que c’est nous qui présentent ? » revenait souvent.Tout livre peut être présenté : livre en plastique, livre de Barbie, Mickey, encyclopédie …

Le choix du livre n’est pas innocent. Guy présente Socrate, un chien abandonné. La mère de Guy ne peut pas s’occuper de lui (je n’ai jamais entendu parler du père) : il est élevé par son arrière grand-mère.

Entrer votre email et

découvrez la fiche-guide

pour démarrer la présentation

de lecture dans votre classe.

Vous serez ainsi aussi abonné-e à la newsletter. Le meilleur moyen de rester au courant des nouveautés 🙂 Votre email ne sera pas donné ou vendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Fiche guide pour la pésentation de lecture

 

Principe

en maternelle

en élémentaire

Où ?

– Les élèves sont assis à leur table et peuvent éventuellement dessiner, écrire en écoutant.

– Celui qui présente vient devant la classe.

– Bien vérifier que chaque enfant a son cahier des dessin et des feutres ou crayons de couleur (pas de déplacement pendant la présentation).

 

– Les enfants peuvent recopier un texte, illustrer une poésie, …, ne rien faire

– Ils doivent cependant être attentifs à la lecture.

Quand ?

– L’après-midi, chaque jour, après la récréation.

– 20 minutes maximum

– Lorsque j’avais 34 élèves de PS, MS, GS, deux fois par semaine, la présentation de lecture avaient lieu pendant la sieste des petits. Les PS assistaient donc à deux présentations et pouvaient à ce moment-là présenter aussi.

 

– La présentation en fin d’après-midi est appréciée. Je finis toujours en lisant un chapitre d’un livre, m’arrêtant si possible sur un suspens.

 

Comment ?

– Les enfants d’un groupe ou d’une équipe de vie vont présenter chacun leur tour un livre.

Un-e président-e : la maîtresse (en début d’année), un grand en comportement par la suite.

Un-e secrétaire : la maîtresse qui note dans un cahier le nom de l’enfant, la date et le titre du livre.

 

 

– L’ATSEM (assistante maternelle) est présente à la présentation de lecture : comme l’enseignante, elle s’intéresse à ce qui se dit, peut poser des questions en tant qu’adulte.

 

 

 

– Le, la secrétaire peut être un élève qui écrit sans trop d’erreurs d’orthographe et assez rapidement.

 

La préparation

– Un moment dans la semaine est prévu pour préparer : choix de la phrase, du texte, du livre (selon son niveau)

– Les enfants s’entraine à lire, à présenter, seul ou avec un copain, une copine (code voix basse)

– Je suis là pour aider.

– Durant le moment de préparation, la maîtresse et l’ATSEM lisent des livres aux enfants. Les enfants peuvent apporter des livres de chez eux ou prendre ceux de la bibliothèque.

 

– Ce moment doit être prévu à l’emploi du temps. Il doit être régulier. Les enfants peuvent préparer à la maison mais penser que tous les enfants n’ont pas de l’aide à la maison.

 

Les lois de la classe, indispensables si on veut que la sécurité s’installe peu à peu.

– Je demande la parole

– J’écoute celui qui parle.

– Je ne me moque pas.

Des maîtres-mots qui permettent la présidence par un enfant, qui sécurisent.

– La présentation de lecture commence.

– Aujourd’hui, c’est l’équipe de X qui présente.

– X, tu as la parole. Quel est le titre de ton livre ?

– Qui a des questions ou quelque chose à dire ?

– On note X. Qui pense plus ? Plus moins ? Moins ?

– La classe pense …, la maîtresse pense …

– On passe.

– La présentation de lecture est terminée.

– En début d’année, j’assure la présidence et l’ATSEM fait le secrétariat. – Une fiche guide écrite est à disposition du président.

– Cette fiche guideest à la disposition des enfants le reste du temps. Ceux qui envisagent de présider la présentation de lecture peuvent la relire.

– Les enfants qui veulent présider doivent être ornage en comportement (voir bientôt l’article sur le site).

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 commentaires sur “La présentation de lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *