Vidéo 5. Est-ce que …? Pourquoi …? Comment …?

les questions des enfantsComment répondre aux questions des enfants ?

Comment travailler en classe sur les questions des enfants ?

C’est vrai que les enfants se posent de nombreuses questions, souvent complexes et nous n’avons pas forcément de réponses tout faites.

Leurs questions peuvent être l’occasion en classe de différents projets : des enquêtes, des visites, des interviews, des exposés, des lectures. J’aime particulièrement l’enquête-album. De quoi s’agit-il ? Je vais illustrer en partant d’un exemple vécu dans une de mes classes de CE1-CE2. Puis j’expliquerai comment je pratique avec des jeunes enfants de maternelle.

Travailler sur les questions des enfants en élémentaire

Une année, en CE1-CE2, les élèves se posaient la question suivante: comment vivaient les hommes préhistoriques ? C’est une question générique qui a été décomposée en plusieurs : comment étaient leurs maisons ? Qu’est-ce qu’ils mangeaient ? Comment fabriquaient-ils les vêtements ? Y avait-il des hommes préhistoriques à Saint-Nazaire ? … Nous avons ainsi listé une trentaine de questions.

Nous avons repris ces questions et nous avons répondu “ce que nous pensions“. Il s’agit de faire émerger les représentations mentales des enfants avant de construire de nouvelles connaissances. La loi “je ne se moque pas” permet toutes les réponses.

Nous sommes allés chercher quelques documentaires dans la bibliothèque de l’école, certains enfants ont aussi apporté des livres. Nous avons essayé tant bien que mal de répondre à nos questions puis l’idée a germé d’inviter un spécialiste de ces questions : un archéologue.

L’archéologue a animé quelques ateliers en classe: par exemple, moudre de la farine comme les hommes préhistoriques. Puis il nous a emmenés visiter un tumulus.

À partir des interventions de l’archéologue, nous avons rédigé des textes, fait des dessins que nous avons collés dans un album qui a circulé dans les familles. Les enfants sont très fiers de montrer leur travail.

Ce genre de travail est très riche et touche à de nombreux domaines scolaires : langage oral, écriture, grammaire, orthographe, lecture, histoire, géographie, sciences, socialisation (on travaille par équipe de trois sur une question).

Les questions des enfants de maternelle

Ce travail d’enquête puis d’écriture est plus difficile à faire en maternelle, en particulier avec des enfants de petite section (2-3 ans) ou de moyenne sections (4 ans). J’ai donc eu l’idée d’apporter l’enquête dans la classe. Cette année, en octobre, nous avons eu un petit chien dans la classe pendant une journée. Quelle fête ! Bien sûr, il y a quelques règles à respecter : ne pas tirer la queue du chien par exemple. Comment se passe le travail ?

Nous regardons le petit chien. Nous le parlons “il a des pattes”, “il est mignon”, “il marche”, etc.

Ceux qui veulent peuvent le caresser. Nous en parlons “il est tout doux”.

Puis, nous regardons les affaires du chien, les nommons et en parlons: “il a un panier”, “il a une laisse”, “il a des croquettes”,…

Nous donnons à manger au chien, toujours en parlant ce qui se passe.

Après un moment de récréation car les enfants sont un peu excités, nous nous regroupons et je demande aux enfants de dire tout ce qu’ils ont appris sur le chien. Je note au tableau au fur et à mesure.

Nous regardons à nouveau le chien. Nous le dessinons. L’assistante maternelle passe de table en table montrer le chien. Je passe “légender” les dessins.

Le jour suivant, je montre les photos du chien et nous en reparlons. Les photos sont légendées et collées dans un album avec les dessins des enfants.

Les jours suivants, je lis des documentaires sur les chiens. Chaque enfant écrit Nestor, le nom du chien, avec des lettres prédécoupées. Le nom du chien en grosses lettres et quelques photocopies de documentaires sont rajoutées à l’album.

Cet album passe dans les familles. Quand toutes les familles ont vu l’album, il a une place de choix dans la bibliothèque de classe.

Ce travail, comme en élémentaire, est très riche d’apprentissages : le langage oral, la curiosité, l’observation, le dessin, l’écriture, la lecture, la découverte du monde et j’en passe.

Tous les enfants ont vécu la visite du chien dans la classe, chacun à sa manière. Chaque enfant a quelque chose à dire, à dessiner.

Il donne aux enfants l’envie de découvrir, de montrer ce qui les entoure. Les années précédentes, nous avons fait des albums sur les chats, les poules, les petites bêtes de la cour, les escargots, le lapin et même sur un bébé, le petit frère de Paul. Le vivant passionne les petits.

Et vous, avez-vous eu ce genre d’expérience ? Comment répondez-vous aux questions, à la curiosité des enfants ? Dites-le dans les commentaires et abonnez-vous à la chaîne ou à la page facebook pour être au courant de la nouvelle vidéo qui répondra à la question d’une collègue.

Patager l’article et la vidéo si vous pensez que cela peut aider un ou une collègue.

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *