La peluche : préparer la classe sans stress :)

Les peluches en classe ?

Encore un effet de mode ??

NON, je les utilise depuis plus de 10 ans en classe de maternelle.

 

Je les ai utilisées en classe élémentaire aussi 🙂

 

En maternelle

Je vous invite à (re)voir la vidéo :

Ecouter et raconter des contes aux enfants

En élémentaire

  1. Fabriquer des peluches,
  2. Inventer une histoire

(ou l’inverse : inventer une histoire puis fabriquer les peluches)

3. Aller raconter son histoire en maternelle

 Succès garanti (j’ai testé)

peluche à fabriquer soi-mêmeFabrication (facile)

Certaines, certains d’entre nous sont des experts en couture. Dans ce cas-là, pas besoin de mes conseils.

D’autres débutent en couture.

Certaines, certains n’ont jamais cousu un bouton 🙂

Alors faire une peluche … C’est comme envisager de monter l’Himalaya 🙂

La solution ?

  1. Un patron hyper simple
  2. Des matériaux faciles d’utilisation (voir sous la video)
  3. Pas besoin de machine à coudre : juste du fil et une aiguille 🙂

Découvrez la vidéo

doudouL’idéal est d’utiliser des tissus de récupération comme dans ces modèles :
tee-shirt, chemise, serviette, …

Le problème : plus difficile à coudre. Souvent il faut coudre sur l’envers et retourner la peluche, la bourrer et finir de coudre à la main.

Le secret de la couture facile est dans l’utilisation de la feutrine :

  1. pas besoin de faire des ourlets
  2. facile à coudre à la main.

Je vous indique ici quelques références de matériaux que j’utilise.

Bien sûr, vous pouvez trouver ce que vous souhaitez dans des magasins de tissus, de travaux manuels.

J’habite à la campagne et c’est vrai qu’internet tend à être mon grand magasin. Je vous mets les liens vers Amazon, juste à titre indicatif. Choisissez l’entreprise qui vous plait 🙂

feutrine : elle ne doit pas être trop fine. Attention si vous commandez par internet aux dimensions des coupons (et ne pas prendre de feutrine avec un coté adhésif).

exemple ICI

le fil : si vous utilisez de la feutrine, prenez du fil à broder ou du fil à crocher. On peut jouer avec les couleurs.

exemple ICI

les ciseaux : IMPORTANT. Toutes les couturières vous le diront : des ciseaux qui ont coupé du papier ne couperont plus correctement le tissu. Réservez une paire de ciseaux pour couper le tissu.

exemple ICI

les détails qui font la différence

les boutons fantaisie : pour les yeux par exemple. Les enfants sont fans de ces petits détails. On peut récupérer des boutons. Demandez aux parents qui seront heureux de vous en fournir. Si vous avez un peu de budget, les boutons fantaisie donnent une petite touche originale.

exemple ICI

rembourrage : on peut demander aux parents de vieux oreiller (attention quand même à l’hygiène), des tissus, des bas ou acheter de la ouate.

exemple ICI

aiguille : si vous utilisez la feutrine, vous pouvez utiliser une aiguille assez grosse. Vous serez peut-être tentée par une aiguille à broder avec les enfants mais ce n’est quand même pas pratique pour coudre. Mieux vaut une aiguille qui “pique”.

Des livres pour plus d’idées 🙂

Pour les personnages :

Ma poupée en feutrine

Pour les animaux :

Animaux en feutrine

un petit rappel : coudre détend (même quand on est débutant-e), coudre élimine le stress. ESSAYEZ 🙂

Bonne couture !

Montrez vos réalisations dans les commentaires !

Cela encouragera les plus timides à se lancer 🙂

Et n’hésitez pas à partager cet article à une collègue ou un collègue 🙂

Partager, c’est DÉJÀ agir 🙂

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *