1001 idées pour développer des compétences en graphisme

Le graphisme à l’école (ou ailleurs)

(On peut jouer à faire des graphismes et des petites créations graphiques tout au long de sa vie 😉)

Faire des ronds sur une feuille de cahier, des bâtons, des boucles ….

Oui, utile pour apprendre à écrire car cela prépare la maitrise du geste pour l’écriture des lettres. Mais …

Pour certains enfants, c’est barbant.

Ils ne comprennent pas bien à quoi ça sert (même si l’enseignant, le parent le leur a expliqué).

Par contre, dites aux enfants (ou aux adultes) de dessiner sur des feuilles d’arbre, des glands, des marrons ou autres trésors de la nature, alors là oui, ils (à 99,9%) sont partant !

Voir l’article dessiner sur des feuilles d’arbre ICI.

Trésors dans la nature : une aventure

Aller chercher des trésors dans la nature sur lesquels on peut écrire, c’est une petite aventure, même si vous habitez en ville. Il y a bien un parc ou des rues bordées d’arbres 😉

La recherche de ces trésors est une vraie quête et un jeu.

Puis s’amuser, gribouiller, essayer, rater et à nouveau essayer, cela ne pose pas de problème quand on sort du cahier, support culturel qui fait parfois peur.

 

Intérêts du graphisme ?

Pour les enfants

Pour les adultes

 

Pour les enfants

C’est une activité qui n’est pas de l’écriture mais qui demande les mêmes compétences que l’écriture :

  • attention,
  • concentration,
  • soin,
  • précision,
  • développement de la motricité fine pour aller vers la maîtrise des gestes,
  • développement de l’inventivité, la créativité,
  • jeux avec les contrastes, les couleurs, l’organisation des motifs, la variation des motifs, …

Intérêts du graphisme sur feuilles d’arbre, marrons et autres supports non quotidiens

  • Le jeu
  • Adaptation du geste au nouveau support (sur un marron, le feutre glisse ; sur une feuille séchée, le feutre casse la feuille si l’on appuie trop fort).

 

Intérêt pour les adultes

  • Développer sa créativité.
  • Se calmer : ce genre d’activité demande de l’attention, de la concentration. Vous oubliez (au moins pour un moment) vos soucis.
  • Jouer, ne pas se prendre au sérieux.
  • C’est une activité qui peut se faire en famille ou entre amis.

 

Quels supports naturels ?

  • Feuilles
  • Glands, marrons et autres graines selon le pays où l’on se trouve.
  • Fruits divers : cynorhodon, alisier torminal (sur la photo), …
  • Caillou, galet
  • Bois flotté, branche, écorce, rondin de bois (évidemment, si vous faites cette activité avec les enfants, il est bon de leur rappeler qu’on ne détruit pas la nature : casser des branches, enlever l’écorce des arbres, … Ils ont souvent beaucoup d’idées).
  • Pomme de pin
  • Bambou
  • coquillage, algue si vous êtes au bord de la mer (ou si vous mangez des fruits de mer). Photo de droite, graphisme sur coquille d’huitre.
  • coquille d’escargot vide
  • plumes

Si vous avez d’autres idées ou expériences, merci de les indiquer dans les commentaires

Quel matériel ?

J’ai fait plusieurs essais.

Crayons

Les crayons les plus appropriés sont les feutres acryliques et les crayons gel.

Les crayons gel sont faciles d’utilisation et moins chers que les feutres acryliques. Par contre, ils glissent plus sur les marrons.

Il existe de nombreuses marques. J’ai utilisé les feutres gelly roll de Sakura

Des crayons gel sont vendus régulièrement dans les supermarchés à bas prix. ⚠️ Attention à reboucher les crayons dès que vous ne vous en servez pas.

Il existe aussi plusieurs marques de feutres acryliques. J’ai utilisé des feutres Posca et des feutres Molotow. Ces derniers sont rechargeables et les couleurs sont magnifiques.

Les crayons gel sèchent plus lentement … risque de bavures.

Peinture

En particulier pour faire des fonds : gouache et acrylique fonctionnent très bien.

La peinture fonctionne aussi pour dessiner les motifs mais le maniement du pinceau est plus délicat.

Un truc 😉

Quand vous faites un fond à la peinture (gouache ou acrylique), les motifs peuvent être dessinés au feutre ordinaire 😉

Que dessiner ?

Ma réponse est toujours la même : ce que vous voulez.

Partez cependant de graphismes très simples (rond, traits, …) pour tester votre matériel et votre nouveau support (feuille, marron, …)

Puis allez vers des motifs plus compliqués ou des petites frises.

Vous trouverez des exemples de graphisme sur feuilles, sur marrons sur ma page facebook.

Ici une formation pas à pas qui vous guide : 10 motifs pour une déco magique

(La formation favorite par mon audience, 10 vidéos pas à pas)

Vous trouverez aussi des exemples de frises dans cet ebook. (10 vidéos pas à pas)

La “belle” feuille

Souvent on recherche LA feuille, la plus jolie, la plus régulière, LE marron, le plus gros, le plus brillant.

Normal !

J’ai longtemps cherché mes éléments naturels de cette manière. Puis, un jour, je me suis intéressée aux irrégularités, aux feuilles que je rejetais, les cassées, les sans couleur éclatante, les difformes, les trop petites, les trop grosses, …

J’ai commencé à collectionner les pas belles et à les magnifier : en faisant un fond, en exploitant une tache, …

Plaisir renouvelé de la recherche de la mise en valeur.

Si vous essayez, partagez en commentaire 😉

Amusez-vous bien et partagez vos créations sur la page facebook La pédagogie comme un chef.

Partagez vos créations car partager, c’est inspirer d’autres et c’est donner de la valeur à sa création (et donc à soi).

 

Bonnes créations !

ebook 10 motifs pour une déco magique

Voir ICI si l’ebook sur les carrés magiques et l’ebook sur les frises sont encore disponibles.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *